Presentation

Modérateur : grudgebringer

Répondre
grudgebringer
PJ Entrainé nv 1
PJ Entrainé nv 1
Messages : 387
Enregistré le : sam. sept. 17, 2011 1:49 pm
Prénom : Cédric

Presentation

Message par grudgebringer » jeu. févr. 02, 2012 11:03 am

TALISLANTA est un continent situé sur la planète Archaeus, il émerge à peine d'un cataclysme qui l'a ravagé il y a environ 600 ans. Un gigantesque déchaînement d'énergie magique a détruit l'ensemble des civilisation qu'avaient réussi à construire les Archaens, un peuple ayant poussé l'art magique dans ses plus extrêmes retranchements. Depuis, les survivants ont commencé à reconstruire des éléments de civilisation, restants sous la menace permanente des sous-hommes, peuples barbares et souvent primitifs qui réclament la maîtrise du continent. Malheureusement, si des états et des royaumes se sont construits, si des zones de civilisation très avancées existent, nul n'est parvenu à retrouver tous les secrets de la magie perdue des Archaens. Un grand nombre de races disparates peuplent le continent, depuis les descendants des anciennes civilisations jusqu'aux entités extra-dimensionnelles qui se sont retrouvées piégées dans cette dimension en passant par les descendants d'hybrides magiques réalisés par les Archaens eux-mêmes.

Le système de jeu, très simple, utilise une table d'action unique pour toutes les résolutions d'actions. Le maître mot est la simplicité du système. Les caractéristiques et les compétences sont utilisées comme bonus/Malus sur le jet d'un d20. Originalité, un mage doit choisir le niveau de son sort. Omniprésente, la magie est cependant bien régulée par le système.

Principalement inspiré des univers picaresques de Jack Vance, TALISLANTA est un monde extrêmement riche. Plus de 150 archétypes de personnages et une cinquantaine de races différentes ayant chacune leur culture et leurs traditions laissent une grande liberté de choix aux joueurs et aux maîtres. Le plus souvent cependant, les personnages sont issus des sept royaumes, une communauté d'états associés, siège du plus grand collège de magie et l'état le plus civilisé du continent.

Rien sur TALISLANTA n'est identique aux mondes classiques du médiéval fantastique : “NO ELVES” est un des arguements commerciaux du jeu depuis ses débuts (bien que de nombreuses races aient les oreilles pointues, même celles dites humaines...). Chaque espèce est cependant décrite avec un grand luxe de détails, tant au point de vue culturel qu'écologique. Toutefois, c'est cette diversité et ce côté touffu qui fait à la fois la force et la faiblesse du jeu. Il est clair que le maître de jeu exigeant et imaginatif aura du travail mais il dispose pour ce faire d'un support extraordinaire. Quand au joueur, il faudra qu'il soit très orienté "roleplay"... Ce n'est d'ailleurs quasiment que comme ça que les personnages pourront acquérir les points d'expérience nécessaire à leur avancement ! Comme le veut le slogan du jeu, il s'agit là “d’une espèce différente de jeu de rôle fantastique”.

Talislanta est soutenu par une énorme collectivité de fans à travers le monde depuis sa création : sites internets, musiques d’ambiance, nombreuses mailings list et forums de discussion. Tel un Phénix, TALISLANTA au cours de sa vie depuis 1987 a connu 4 éditions successives chacunes chez des éditeurs différents. Et c’est aussi grâce à TALISLANTA et à ses nombreux et excellents illustrateurs que l’éditeur “Wizard of the Coast” est devenu ce qu’il est maintenant avec “Magic : The Gathering”...

Depuis fin 2004, une nouvelle et jeune maison d'édition française LES LUDOPATHES s'est lancée dans l'acquisition de la franchise pour enfin mettre sur le marché une version française entièrement originale par rapport aux 4 éditions précédentes américaines. En effet, ils ne se sont pas contenté de traduire aveuglément le jeu, mais au contraire en analysant les éditions précédentes, ils en ont tiré ce qu'il y a de mieux au niveau des règles et du background, améliorant et ordonnant au passage le tout et en y apportant un nouveau look bien plus abouti : une présentation superbe mise en valeur par de nouvelles illustrations de qualité 100% françaises ! Les fans de la première heure seront sans aucun doute surpris pas l'évolution des règles mais apprécieront très vite le changement... Longue vie donc à TALISLANTA en version française !

Mais je vous laisse explorer cet univers étrange et fascinant et espère bientôt vous rencontrer sur ses chemins semés de dangers et de merveilles...

Tiré de "A l'ombre du dé"

Répondre